Les fermentations = nos alliées pour un système immunitaire fort ! 

La choucroute est un mélange de chou, de sel et d’eau. Le légume est submergé dans l’eau salée et laissé au moins 5 jours à la température de la pièce. 

On reproduit ainsi le milieu de vie des Archaea, ancêtres des bactéries, premiers êtres vivants qui sont apparus il y a quelque 300 000 ans sur terre. À ce moment-là, il y avait beaucoup d’activité volcanique et l’air était saturé de gaz carbonique. La vie se retrouvait uniquement dans les mers salées qui étaient autour de 18-22 degrés Celsius. On retrouve encore ces conditions de vie et ces Archeas dans le geyser du parc national de Yellowstone.

Dans ces conditions sans oxygène, les microorganismes mangent les fibres des légumes et produisent du gaz carbonique, de l’acide acétique (vinaigre), de l’acide lactique (goût de yogourt) et des dizaines d’autres nutriments qui aident à notre santé.

Deux cuillères à soupe, par jour, de fruits ou légumes fermentés sont suffisants pour vous coloniser. Chaque bouchée contient entre 30 et 160 espèces de microorganismes (lactobacilles, coliformes bénéfiques, bifidobactéries, etc.).

Read More
L'historique du guide alimentaire canadien en 5 minutes

La guerre, grand moteur d'innovation, incluant, la création du guide alimentaire canadien, pour avoir des hommes suffisament fort pour aller se battre...  

En 2018, au Canada, l'on ne cuisine presque plus... qu'est-ce que cela implique pour la santé nord américaine et les messages du nouveau guide alimentaire canadien. 

Read More
Acuité mentale... connaissez-vous la protéine de soya?

Acuité mentale... connaissez-vous la protéine de soya?

Coup de fatigue l’après-midi?

Difficulté à vous endormir le soir?

Un membre de votre famille vieillissant perd du poids et est de plus en plus confus?

Avez-vous regardé du côté des protéines?

-Texte en collaboration avec Le Haricot Magique, épicerie zéro déchet, 506 Saint-François Est, Qc, Qc,(581) 318-8779 

Read More
Le tube digestif et le système immunitaire humain - The Humain Logevity Project

Aimeriez-vous vivre en santé jusqu’à cent ans?

Voici le second épisode de la série The Human Longevity Project.

Il y est question des effets qu’a le microbiote sur nous ainsi que nos comportements et notre environnement sur lui.

Une dizaine d’experts et expertes y sont interviewés, provenant de plusieurs champs d’études : microbiologie, médecine fonctionnelle, nutritionniste, chercheur de MIT, gastroenterologiste, scientifiques de la société de la Mitochondrie et du microbiote, etc.

Vous en redemanderez!

Read More
Questions et réponses à l’ajout de sources de microbes bénéfiques dans notre quotidien

La flore microbienne qui nous habite est la même que l’on trouve dans un sol. Lorsqu’on dit qu’un sol est fertile, on parle d’un endroit où vit une communauté de microorganismes (levures, champignons, bactéries, virus). C’est cette multitude qui créer des valons et des crevasses où les microbes s’établissent pour faire des échanges d’oxygène, produire des nutriments comme des hormones bénéfiques, des lieux où ils pourront défaire les fibres, etc.

Lorsque l’enfant naît, son microbiome est quasi vierge et sa flore microbienne extrêmement changeante. Il faut profiter de ces années, car le microbiome semble se stabiliser vers les 2-3 ans. Bien que notre environnement module notre microbiome. C’est les espèces qui se sont établies au départ qui vont déterminer notre état mental, physique et émotionnel pour le reste de notre vie.

Read More
Microbiote et haute pression

L'hypertension est devenue un problème mondial de santé publique et un facteur de risque majeur pour les maladies cardiovasculaires, cérébro-vasculaires et rénales. Lorsque l’on souffre d’hypertension, l’on ne la ressent pas et c’est ce qui la rend encore plus dangereuse. À long terme, tel un élastique que l’on étire constamment, les vaisseaux manquent de souplesse et des bris se produisent. C’est là que le corps tente de les réparer ou que des substances (protéines, calcium, cholestérol, etc.) présentes dans le réseau sanguin s’y logent et forment une sorte de cicatrice… Les reins et les yeux sont les premiers à être affectés, car ils ont beaucoup de micro-vaisseaux. Si ces cicatrices cèdent et se déplacent dans le réseau sanguin, elles peuvent boucher des artères du cœur, du cerveau, des poumons, etc.

Depuis quelques années, des corrélations s’établissent entre certaines souches microbiennes intestinales et leur rôle pathogène ou protecteur dans le développement de l'hypertension.

Read More
Vivre sans frigo - Vous y avez déjà pensé?

"En disant adieu à mon frigo, j'ai découvert d’autres moyens de consommer et de conserver"

Par Sofia Colla I Publié le 22 Août 2017

Marie Cochard, journaliste et auteure, a décidé de vivre sans réfrigérateur. Dans son ouvrage, "Notre aventure sans frigo, ou presque…", elle propose des alternatives naturelles et traditionnelles de conservation des aliments. Entretien.

Article source :

https://www.wedemain.fr/En-disant-adieu-a-mon-frigo-j-ai-decouvert-d-autres-moyens-de-consommer-et-de-conserver_a2931.html

Read More
Bouillon - moelle & flore microbienne

Ce n’est pas la moelle elle-même et les abats qui possèdent des qualités anti-arthritique, c’est notre flore microbienne (1). Lorsque notre microbiote est bien nourri, il produit des acides gras à chaînes courtes. (short chain fatty acid). Ces petits gras sont assimilés et permettent aux cellules de nos intestins de se reproduire et se réparer. Lorsque la flore microbienne est bien nourrie, elle intervient en cas d'attaque (infection) ou de bris (chute en ski par exemple) puis se calme. Si le système immunitaire ne reçoit pas le message de se calmer (comme c'est le cas avec une flore microbienne pauvre), il reste surexcité et cause beaucoup d'inflammation en s’attaquant aux différentes parties de notre ayant une faiblesse liée à notre bagage familial et environnemental. Pour certain cela sera les poumons, pour d'autres la peau, certain organe : thyroïde, pancréas, foie, coeur, etc.

L'important ici est de bien nourrir le microbiome par des choix alimentaires et de vie. 

Read More
Bacteries et levures nourricières

Ma vision des levures est celle du personnel de la croix rouge. Lorsque l’on consomme régulièrement des produits qui réduisent notre population de bactéries : (antibiotiques, eau chlorée, des additifs antibactériens (sulfites, nitrites)) les bactéries sont moins nombreuses. En ajoutant des levures, ces bactéries meurtries par la guerre bactériologique, ont une source de nourriture et se reconstruisent.
 

Read More
Tonifier le nerf vague pour une meilleure santé mentale

Qu’est-ce que le nerf vague? 

Il s’agit du plus long nerf de notre corps.

Il relie notre cerveau à de nombreux organes importants dans tout le corps, y compris l’intestin (intestins, ventre), le cœur et les poumons.

En fait, le mot «vagus» signifie «vagabond» en latin, représentant avec précision la façon dont le nerf erre dans tout le corps et atteint divers organes.

Le nerf vague est également une partie essentielle de notre système nerveux parasympathique « repos et digestion ». Cela influence notre respiration, notre fonction digestive et notre fréquence cardiaque, ce qui peut avoir un impact énorme sur notre santé mentale.

Ceci dit, une attention particulière est accordée à la « tonicité »de notre nerf vague.

Le tonus vagal est un processus biologique interne qui nous renseigne sur l’activité du nerf vague.
L’augmentation du tonus vagal active le système nerveux parasympathique, et un tonus vagal élevé signifie que votre corps peut se détendre plus rapidement après le stress.
En 2010, l’équipe du Dr. Mladen Golubic, MD, Directeur Médical de la Cleveland Clinic, ont découvert une boucle de rétroaction positive entre un tonus vagal élevé, les émotions positives et une bonne santé physique. En d’autres termes, plus nous augmentons notre tonus vagal, plus notre santé physique et mentale s’améliorera et vice versa.

http://pss.sagepub.com/content/early/2013/05/06/0956797612470827.abstract

Ils poursuivent en expliquant: « C’est presque comme le yin et le yang. La réponse vagale réduit le stress. Cela réduit notre fréquence cardiaque et notre tension artérielle. Il modifie la fonction de certaines parties du cerveau, stimule la digestion, toutes ces choses qui se produisent lorsque nous sommes détendus. »

[…]

Probiotiques et nerf vague

Il devient de plus en plus clair pour les chercheurs que les bactéries intestinales améliorent la fonction cérébrale en affectant le nerf vague.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4367209/

Read More