Posts tagged quebec
Les fermentations = nos alliées pour un système immunitaire fort ! 

La choucroute est un mélange de chou, de sel et d’eau. Le légume est submergé dans l’eau salée et laissé au moins 5 jours à la température de la pièce. 

On reproduit ainsi le milieu de vie des Archaea, ancêtres des bactéries, premiers êtres vivants qui sont apparus il y a quelque 300 000 ans sur terre. À ce moment-là, il y avait beaucoup d’activité volcanique et l’air était saturé de gaz carbonique. La vie se retrouvait uniquement dans les mers salées qui étaient autour de 18-22 degrés Celsius. On retrouve encore ces conditions de vie et ces Archeas dans le geyser du parc national de Yellowstone.

Dans ces conditions sans oxygène, les microorganismes mangent les fibres des légumes et produisent du gaz carbonique, de l’acide acétique (vinaigre), de l’acide lactique (goût de yogourt) et des dizaines d’autres nutriments qui aident à notre santé.

Deux cuillères à soupe, par jour, de fruits ou légumes fermentés sont suffisants pour vous coloniser. Chaque bouchée contient entre 30 et 160 espèces de microorganismes (lactobacilles, coliformes bénéfiques, bifidobactéries, etc.).

Read More
Acuité mentale... connaissez-vous la protéine de soya?

Acuité mentale... connaissez-vous la protéine de soya?

Coup de fatigue l’après-midi?

Difficulté à vous endormir le soir?

Un membre de votre famille vieillissant perd du poids et est de plus en plus confus?

Avez-vous regardé du côté des protéines?

-Texte en collaboration avec Le Haricot Magique, épicerie zéro déchet, 506 Saint-François Est, Qc, Qc,(581) 318-8779 

Read More
Questions et réponses à l’ajout de sources de microbes bénéfiques dans notre quotidien

La flore microbienne qui nous habite est la même que l’on trouve dans un sol. Lorsqu’on dit qu’un sol est fertile, on parle d’un endroit où vit une communauté de microorganismes (levures, champignons, bactéries, virus). C’est cette multitude qui créer des valons et des crevasses où les microbes s’établissent pour faire des échanges d’oxygène, produire des nutriments comme des hormones bénéfiques, des lieux où ils pourront défaire les fibres, etc.

Lorsque l’enfant naît, son microbiome est quasi vierge et sa flore microbienne extrêmement changeante. Il faut profiter de ces années, car le microbiome semble se stabiliser vers les 2-3 ans. Bien que notre environnement module notre microbiome. C’est les espèces qui se sont établies au départ qui vont déterminer notre état mental, physique et émotionnel pour le reste de notre vie.

Read More
Vivre sans frigo - Vous y avez déjà pensé?

"En disant adieu à mon frigo, j'ai découvert d’autres moyens de consommer et de conserver"

Par Sofia Colla I Publié le 22 Août 2017

Marie Cochard, journaliste et auteure, a décidé de vivre sans réfrigérateur. Dans son ouvrage, "Notre aventure sans frigo, ou presque…", elle propose des alternatives naturelles et traditionnelles de conservation des aliments. Entretien.

Article source :

https://www.wedemain.fr/En-disant-adieu-a-mon-frigo-j-ai-decouvert-d-autres-moyens-de-consommer-et-de-conserver_a2931.html

Read More
Bouillon - moelle & flore microbienne

Ce n’est pas la moelle elle-même et les abats qui possèdent des qualités anti-arthritique, c’est notre flore microbienne (1). Lorsque notre microbiote est bien nourri, il produit des acides gras à chaînes courtes. (short chain fatty acid). Ces petits gras sont assimilés et permettent aux cellules de nos intestins de se reproduire et se réparer. Lorsque la flore microbienne est bien nourrie, elle intervient en cas d'attaque (infection) ou de bris (chute en ski par exemple) puis se calme. Si le système immunitaire ne reçoit pas le message de se calmer (comme c'est le cas avec une flore microbienne pauvre), il reste surexcité et cause beaucoup d'inflammation en s’attaquant aux différentes parties de notre ayant une faiblesse liée à notre bagage familial et environnemental. Pour certain cela sera les poumons, pour d'autres la peau, certain organe : thyroïde, pancréas, foie, coeur, etc.

L'important ici est de bien nourrir le microbiome par des choix alimentaires et de vie. 

Read More
Traiter l’autisme en ciblant l’intestin

Traiter l’autisme en ciblant l’intestin

Les thérapies pour changer les bactéries dans l’intestin, par l’alimentation, les suppléments pro et prébiotiques, les transplantations de matières fécales ou les antibiotiques, pourraient traiter l’autisme. Une revue de six décennies de recherche reliant l’intestin au développement du cerveau pourrait ouvrir la voie à un traitement économique et efficace.

Read More